Menu de gala

 »-. Le chef de l’hôtel de la Paix s’était surpassé pour les quarante invités de la bonne ville de Genève. Charles fit honneur au menu, qu’il se promit de montrer chez lui.

Potage bisque aux quenelles, Truite sauce genevoise, Filet de boeuf à la bordelaise, Suprême de poulet de grain à la pré vert, Côtelettes de chevreuil à la Darmaniac, Galantine de chapon aux truffes.

Punch à la romaine, Haricots à l’anglaise, Perdreaux flanqués de cailles, Jambon d’York à la gelée.

Pudding Nesselrode, Bombes à l’américaine sur socle, Biscuits montés, Dessert.

Ce festin, digne de Pantagruel et arrosé des meilleurs vins, fut apprécié des diplomates et de leurs conseils. Charles fit remarquer à son voisin, un Français, -que le menu reflétait assez bien le jugement des arbitres, les haricots étaient à l’anglaise et la bombe à l’américaine… » Maurice Denuzière (Fausse-Rivière)

3 réflexions sur “Menu de gala

  1. Ping : Menu de gala — L’atelier peinture de Christine – Le Vélin et la Plume

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s