Rencontre avec une baleine

 »-. Le bateau glissait doucement sur les eaux parfaitement calmes de la baie, longeant les rives des îlots par trois à huit mètres de fond. La mer était si limpide que nous pouvions admirer les paysages sous-marins, leurs algues, leurs rochers au milieu desquels s’ébattaient des poissons aux formes étranges. Sur les récifs, des centaines de pélicans, alignés comme les spectateurs d’une revue militaire, ruminaient leur repas. De temps en temps, l’un d’eux s’envolait, sans un battement d’ailes, pour plonger soudain, comme une pierre, et ressortir presque aussitôt, un poisson frétillant dans son bec.

Des bandes de quinze ou vingt dauphins sautaient joyeusement autour de nous, à quelques mètres du bateau. Nous les observions depuis un moment, quand ma femme cria soudain. -. Regarde, là, l’énorme ! – L’énorme 🐬 envoyait un jet d’eau à la verticale. C’était une baleine, à moins de trois cents mètres ! Le cétacé nageait tout doucement vers nous, faisant surface de temps en temps. Nous avions stoppé le moteur et regardions, fascinés, ce monstre qui allait droit sur nous. En Afrique, j’avais déjà approché et filmé de trés près des éléphants, mais je crois que l’impression est moins saisissante que lorsqu’une baleine s’avance imperturbablement vers votre coquille de noix !’‘J. C. Berrier

6 réflexions sur “Rencontre avec une baleine

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s