Savourer le crépuscule

 »-. Le crépuscule est un instant très particulier en Afrique. Le soleil se couche si rapidement que la nuit tombe presque tout de suite. Cette lumière qui décline dans la brume a quelque chose d’intense, presque de palpable, et le spectacle semble trop beau pour être vrai. Le soleil, disparaissant à l’horizon, donne l’impression qu’il se consume. Et les branches des 🌲, d’un noir intense, se détachent comme des ombres dans le ciel déclinant. Les 🐦 se taisent, le silence s’installe, troublé seulement par le clapotis des eaux du lac.

Le ciel, sans lune, est illuminé de milliers d’étoiles incroyablement brillantes. La Croix du Sud veille sur le village de pêcheurs. Les lucioles scintillent au bord de l’eau. Le paradis sur terre ! Vers huit heures, nous nous retirons sous nos ⛺ pour lire quelques pages à la lumière d’une lampe de poche, bien abrités sous nos moustiquaires, avant de sombrer dans le sommeil, bercés par le bruit des 🌊. Au coucher comme au réveil, le flux et le reflux rythme nos nuits et accompagne nos rêves. » Louis Jacobs (Sur la piste des dinosaures)

5 réflexions sur “Savourer le crépuscule

  1. Ping : Savourer le crépuscule — L’atelier peinture de Christine – Le Vélin et la Plume

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s