Harem

 »-. Voici Sadouk, le premier eunuque. -. Comment, un eunuque ?-. Mahmud a gagné beaucoup d’argent, vous savez, ce qui lui a permis de faire venir exprès, d’Arabie Saoudite, Sadouk et d’autres eunuques. Il faut vous dire que… Ce palais n’est destiné qu’aux femmes.

Ce n’est pas une 🏠, c’est un harem. Tout a été conçu ici pour la satisfaction de Mahmud. Dans les parcs et les pavillons, vingt filles, toutes plus belles les unes que les autres, attendent le bon plaisir du maître. Il y a de tout parmi ces filles. Des Nubiennes aux longues jambes et à la peau noire comme l’ébène, des Égyptiennes au corps élancé, des Soudanaises aux yeux en amande, et deux Blanches au teint transparent comme la porcelaine la plus fine. Vous êtes au courant de l’exil des Caucasiens au dix-neuvième siècle, obligés de se réfugier dans la région d’ Amman. Incroyable comme les nouvelles générations ont conservé la pureté de la race !

Mahmud est un gourmet en ce qui concerne les femmes. Au début, il a beaucoup hésité, bien entendu, avant d’accepter une Juive dans son harem…-. Qu’est-ce que vous avez fait, démon ? Vous êtes capable de tout !–  » Konsalik (Amour et sable chaud)

5 réflexions sur “Harem

  1. Ping : Harem — L’atelier peinture de Christine – Le Vélin et la Plume

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s