Histoires à faire dresser les cheveux sur la tête

 »-. La servante, Julie, raconte des histoires à faire dresser les cheveux sur la tête. Julie, c’est simple, a la clé de tous les mystères des alentours, et des réponses pour toutes les énigmes. Les 🔥 follets qui dansent les soirs d’été, sur les tombes des cimetières, sont des âmes en peine qui réclament des messes. Ce bruit qui gronde au loin, alors que le temps n’est même pas à l’orage, c’est la bande hurlante des hommes changés en 🐺 et qui poursuivent dans les airs une chasse de fantômes.

A entendre Julie, la Bête de Béré rôde dans les halliers, dès le crépuscule, le propre neveu de Julie l’a rencontrée une nuit alors qu’il revenait d’une noce. – La Bête, il l’a vue comme je te vois. Ni 🐑. Ni 🐕. Ni chèvre et tout cela à la fois. Avec des yeux jaunes. Elle était blottie comme une moins que rien, au pied de la croix, sur le chemin qui va du moulin à l’étang de la Forge. Et la voilà qui se dresse sur ses trois pattes arrière. Comme un immense fantôme, aussi haut que les arbres du bois-. Et elle a foncé sur le neveu, qui a eu peine à lui échapper. » Geneviève Dormann (Le Roman de Sophie Trébuchet)

3 réflexions sur “Histoires à faire dresser les cheveux sur la tête

  1. Ping : Histoires à faire dresser les cheveux sur la tête — L’atelier peinture de Christine – Le Vélin et la Plume

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s