Faire voile vers l’Ouest

 »-. Le second voyage de Christophe Colomb fut une véritable expédition coloniale. L’Amiral conduisit une flotte de dix-sept navires, sur lesquels étaient entassés 1500 hommes, des animaux domestiques de toutes sortes, des arbres fruitiers, des semences et des instruments agricoles. Cette expédition comprenait d’audacieux explorateurs, des médecins, des géographes, des historiens et des prêtres qui, par leur présence, semblaient justifier la mission civilisatrice des. Espagnols. Hélas, ce fut l’un des propres frères de Colomb qui commença d’exploiter sans vergogne les indigènes, et les vendit même comme esclaves. Ces excès devaient être dénoncés plus tard, mais en vain.

A son troisième voyage, le gouverneur des Îles fit même jeter Colomb à fond de cale et le renvoya ainsi enchaîné en Espagne. Le Roi effaça cet affront en lui donnant un quatrième commandement, mais ce voyage se termina par l’interdiction qui fut signifiée à Christophe Colomb de débarquer à Haïti.

En 1506, mourut à. Valladolid un pauvre homme qui croyait avoir atteint les Indes en faisant voile vers l’ouest. Et qui ignora jusqu’à son dernier soupir qu’il avait découvert un nouveau continent. » G. Raimond

Une réflexion sur “Faire voile vers l’Ouest

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s