Chagrin d’enfant

 »-. Je caresse les cheveux de ma fille adorée, en me remémorant un vieux souvenir. Adèle, mon amie d’enfance, était venue passer la journée à la 🏠. Nous jouions dans le pré lorsque deux grandes filles sont venues nous chahuter. L’une d’entre elles avait fini par me tirer par les cheveux. Nous étions rentrées au pas de course pour chercher du réconfort auprès de mes parents.

Quand j’ai raconté la mésaventure à mon père, il m’a demandé d’approcher. Je me suis exécutée, émue à l’idée de recevoir un de ses rares câlins. Alors, il a attrapé ma natte et l’a tirée de toutes ses forces, me pliant en deux de douleur et de honte. -. Elle a tiré comme ça ?-

J’ai couru me réfugier dans ma chambre, suivie par une Adèle désolée. Ma mère est venue nous rejoindre quelques instants plus tard. -. Tu sais bien que ton père n’aime pas les pleurnichard.-. Je n’ai rien répondu, mais j’ai mentalement compté les jours qui me séparaient de ma majorité. » Virginie Grimaldi (Quand nos souvenirs viendront danser)

2 réflexions sur “Chagrin d’enfant

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s