Accro à la pêche

 »-. La pêche, c’était sa folie, à Lazélie, son vice, et elle partait avec la même fiévreuse impatience que l’obsédé du baccarat court au Casino. Comme lui, elle avait ses martingales établies à la force du vent, les saisons, l’heure. Elle avait rendez-vous avec tout ce qui glisse, nage, saute, se musse, s’enfouit sous le sable, entre deux courants ou dans les trous rocheux. Elle avait le sens de l’affût, celui de l’embuscade, du piège exact, de l’embuche imparable. Il fallait qu’elle trouve et qu’elle prenne. Elle trouvait toujours et elle prenait.

Infatigable, immergée parfois jusqu’aux cuisses dans l’eau glacée pour franchir un gué, elle traquait les gros bouquets tapis dans les mares de la basse mer. D’un coup de filet rapide, elle retroussait les chevelures d’algues sous lesquelles se tapissaient les crevettes à l’abri du ☀️. Lazélie savait d’instinct les mares les plus fécondes et s’en approchait. Silencieuse, haletante, évitant de projeter son ombre sur la mare pour ne pas donner l’éveil aux méfiantes bestioles. Et quand elle ramenait à elle le filet rempli de bouquets grouillants, elle gloussait de plaisir en les fourrant à pleines ✋ dans le panier d’osier qu’elle portait en bandoulière.’‘ Geneviève Dormann ( La petite ✋)

2 réflexions sur “Accro à la pêche

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s