Viva la Républiqua !

 »-. Il restait encore à l’Espagne quelque chose à perdre… Ce fut sa royauté. C’est à Eibar, petit bourg industriel du pays basque, que fut tout d’abord proclamée la République Espagnole, le 14 avril 1931 à 10h du matin. Barcelone suivit dans l’après-midi, puis Valence, et enfin, dans la soirée, Madrid, où se déclencha un indescriptible enthousiasme. -. Après le coucher du soleil, le gouvernement provisoire ne répond plus de rien. Partez, Sire, votre heure est venue-.

La jeune République, deuxième du nom, naissait sans révolution violente, et ses chefs se réjouissaient d’avoir évité toute diffusion de sang. Mais les luttes intérieures n’étaient pas terminées. Dès 1933, de sanglants désordres, la révolte des mineurs asturiens, durement réprimée, faillirent compromettre l’existence du nouveau régime. Les élections de 1936, qui amenèrent aux Cortez une énorme majorité de gauche, provoquèrent une violente réaction de la part des adversaires de la République. Alors commença une longue et terrible guerre civile. Pendant laquelle les deux partis en présence firent appel à l’aide étrangère sous une forme plus ou moins directe.

Après trois ans de lutte acharnée, la République succomba le 1er avril 1939, et le général Franco prit le pouvoir. » G. Raimond

Une réflexion sur “Viva la Républiqua !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s