En chariot dans l’Ouest américain

 »-. Le charretier avança le chariot bondé devant la porte, et aida Laura et Mattie à grimper pour qu’elles puissent s’asseoir au sommet du chargement, au milieu des ballots de literie, du fourneau de cuisine, de la table, des chaises, de la malle et des cartons de provisions.

Assises les jambes pendantes sur le rebord de la caisse, Laura et Mattie s’agripaient l’une à l’autre et aux cordes qui retenaient le chargement au chariot. Celui-ci, tiré par les chevaux, s’en allait en cahotant à travers la plaine. Il n’y avait aucune route, les roues s’enfonçaient par endroits, là où le sol herbeux était détrempé par la neige fondante, si bien que le chariot et son chargement étaient ballotés deça, delà. Tout alla bien jusqu’au moment où ils arrivèrent dans un marécage. Là où le terrain était affaissé, l’eau stagnait au milieu des hautes herbes rêches.

. Je ne m’attendais pas à ça, déclara le charretier. Ça m’a l’air mauvais, mais il n’y a pas moyen de le contourner, il faudra bien qu’on essaie. Peut-être qu’en traversant vite, le chariot n’aura pas le temps de s’enliser. Comme ils se rapprochaient du marais, il hurla : –Accrochez-vous !… Ouf, nous avons réussi ! » Laura Ingalls-Wilder (La petite maison dans la prairie)

3 réflexions sur “En chariot dans l’Ouest américain

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s