Ces tribus sauvages qui venaient d’Asie…

 »-. C’était encore la préhistoire. Abandonnant, pour on ne sait quelles raisons, les côtes de la Chine ou du Japon, des tribus éparses, attirées par l’Orient, allaient d’Ile en île, de génération en génération. Ces Asiatiques ne pouvaient deviner que, au terme d’une lente migration, leurs petits-enfants aboutiraient sur un autre continent.

Ainsi, les descendants des hommes qui nomadisaient en Asie se retrouvèrent en Alaska, poursuivirent leur immense voyage vers l’Est, puis s’infléchirent vers le Sud. Cherchant la chaleur, des terres plus fertiles, des territoires de chasse, ils s’infiltrèrent dans la forêt canadienne, les grandes prairies d’Amérique du Nord, jusqu’aux plateaux et montagnes du Mexique. D’autres, à travers l’isthme de Panama, partaient peupler l’Amérique du Sud.

Couverts de peaux de bêtes, armés d’arcs, de flèches, d’épieux et de silex, ces êtres humains groupés en petites tribus nomades luttaient chaque jour contre les éléments. Au 19ème siècle, les neuf dixièmes de ces hommes, improprement appelés Indiens, vivaient encore comme leurs lointains ancêtres de la préhistoire. Et pourtant ! Pourtant, plus de mille ans avant que Christophe Colomb ne découvrit le Nouveau Monde, des civilisations florissantes s’épanouissaient au Mexique et au Pérou ! » J. C. Berier ( Le Mexique)

3 réflexions sur “Ces tribus sauvages qui venaient d’Asie…

  1. Ping : Ces tribus sauvages qui venaient d’Asie… — L’atelier peinture de Christine – Le Vélin et la Plume

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s