Savoir marchander en roupies

 »-. Le père était un homme blanc, américain, de trente-quatre ou trente-cinq ans. Il avait le front haut, des yeux très bleus, et des lèvres sensuelles malgré leur pli désabusé. Comme il faisait très chaud, il ne portait qu’un sarong autour des reins. C’était une habitude qu’il avait acquise en Malaisie. Il était nu jusqu’à la ceinture. Sa peau n’était pas tannée par le soleil, elle avait simplement pris une couleur ivoire que l’on acquiert à force de séjourner sous les Tropiques. Il alluma une cigarette et regarda de nouveau par la fenêtre du wagon pour voir où était son fils.

Le gamin discutait avec un marchand d’oranges et avait l’air de beaucoup s’amuser. Le marchand lui lança une violente apostrophe en indoustani et fit semblant de s’éloigner. L’enfant ne broncha pas et attendit avec calme que l’autre revînt sur ses pas. Alors ce fut au tour de l’enfant de prendre la parole. Le marchand, un grand diable décharné, tout noir sous son dhoti d’un blanc sale, leva les bras au ciel et répéta son manège. Le petit garçon ne se tint pas pour battu et l’homme finit par accepter une pièce en échange d’une dizaine d’oranges. Ce n’était sûrement pas la roupie donnée par son père que le bambin lui avait remise, car il n’était pas question de faire la monnaie d’une aussi grosse pièce, et dix oranges sur le quai d’une gare du Deccan ne pouvaient coûter ce prix-là.

Le père sourit en observant la scène. Son fils n’était pas né en Orient et n’y avait pas vécu pour rien. En tout cas, il y avait appris à marchander. Peut-être cela lui servirait-il plus tard dans le monde occidental où les marchandages revêtaient une forme différente, mais n’en n’étaient pas moins âpres. Et n’avaient à coup sûr ni la franchise ni la cocasserie des discussions avec les Orientaux. » Louis Bromsfiel (Les nuits de Bombay)

2 réflexions sur “Savoir marchander en roupies

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s