Mon entrevue avec le Maire

 »-. Pardon, Monsieur le Maire, mais c’est une urgence. On essaie d’obtenir un rendez-vous depuis des mois. Mais vous n’êtes jamais disponible pour nous. Notre amie est à l’agonie depuis que la mairie a supprimé son aide ménagère et la livraison de ses repas. -. S’il n’y avait que ça ! Il devient dangereux de vivre à Trodilan. L’autre matin, je suis tombé dans un trou au milieu du trottoir. J’ai été hospitalisé deux semaines et je garde une cicatrice douloureuse. -. Sans parler de l’insécurité ! Pas plus tard qu’hier, j’ai été agressé par une bande de voyous qui m’ont laissé pour mort, depuis, je ne peux plus bouger le bras-.

50x70cm  »Favella », Galerie La meilleure façon d’habiter

C’est mon tour de parler. Je creuse ma mémoire à la recherche de mon texte, mais rien ne vient. Je décide donc d’improviser. -. On se sent abandonnés, Monsieur le Maire. Je vis dans la rue depuis deux mois. Je me lave à la piscine municipale et je me nourris des rats que j’attrape dans des pièges. Mais bientôt il n’y en aura plus, et je serai obligée de m’attaquer aux enfants du… -. Un coup de coude m’interrompt. Sur le chemin du retour, personne ne pipe mot. Anatole me suit dans la cuisine. -. Que mange-t-on ce soir ? -. Des lasagnes. –. Ah .-. Tu n’en veux pas ?-. Je m’en contenterai. Mais quand tu as parlé de rats rôtis au Maire, j’ai salivé. » Virginie Grimaldi (Quand nos souvenirs viendront danser)

3 réflexions sur “Mon entrevue avec le Maire

  1. Ping : Mon entrevue avec le Maire — L’atelier peinture de Christine – Le Vélin et la Plume

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s