Nuit d’amour

 »-. La Reine regagne donc son lit, et lui se prépare à venir à bout de la fenêtre. Il saisit solidement les barreaux et tire sans à-coups, les faisant ployer et sortir des trous dans lesquels ils étaient scellés. Mais le fer était si tranchant qu’il s’ouvrit la première phalange du petit doigt jusqu’au nerf et se coupa à la première jointure du doigt suivant. Le sang se mit à couler mais, absorbé qu’il était par bien autre chose, Lancelot ne sentait même pas ses plaies.

La fenêtre était à quelque hauteur, mais il la franchit prestement. Il contourna le sénéchal endormi dans un profond sommeil et s’approcha du lit de la Reine. Devant elle, il s’inclina dans une adoration muette, car il éprouvait autant d’amour que pour une relique de saint. Mais la Reine lui tendit les bras, l’enlaça et le serra bien fort contre son ❤️, l’attirant dans son lit tout près d’elle. Elle lui fit le plus bel accueil qu’elle ait jamais pu lui faire, car elle se laissa aller à l’instinct que lui dictaient Amour et son ❤️. » Chrétien de Troyes (Le Chevalier de la charrette)

50x50cm  »Les nuits en rose », galerie La meilleure façon d’habiter

3 réflexions sur “Nuit d’amour

  1. Ping : Nuit d’amour — L’atelier peinture de Christine – Le Vélin et la Plume

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s