Mademoiselle revient du couvent…

 »-. Elle retrouva le décor bourgeois de sa chambre, comme si elle retrouvait son enfance. Cela l’émut un instant. Le mobilier datait de l’exposition des Arts Décoratifs. Était encadrée une photographie du Mont-Saint-Michel. Un vase de Daum contenait un bouquet artificiel de lilas. Une lampe en fer forgé éclairait un plateau d’opalines. Un 🐕 de faience tirait sa 👅 rose. Germaine, dont le goût s’était formé, lui tira la sienne.

Sa mère défaisait sa valise. -. Des dessous mauves, comme ceux d’une danseuse de cabaret, sans doute un cadeau de la mère supérieure du couvent… Et un cache-col de renard. Et un manchon d’ocelot ! Mon Dieu, ramenez à vous cette fille perdue ! Voyons ce que renferme ton sac… -. Maman, je te défends de l’ouvrir ! Germaine se précipita, pour empêcher l’inspection, mais sa mère lui barra la route. Indignée, elle brandissait un étui de préservatifs. -. Que ferons-nous de toi ? Nous te cherchions un mari, et tu es déjà sur le trottoir. -. Si j’y étais, je ne serais pas ici. » Roger Peyrefitte (Manouche)

2 réflexions sur “Mademoiselle revient du couvent…

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s