Les instincts meurtriers d’Homo sapiens

 »-. Homo sapiens est la seule espèce du monde animal ayant un penchant apparemment bien enraciné à tuer ses semblables. Nous ne sommes toutefois pas le seul animal à se laisser aller à tuer des êtres de sa propre espèce. Appelez cela meurtre si vous voulez. Les spécialistes du comportement animal ont pu confirmer que l’infanticide n’est pas du tout exceptionnel chez un certain nombre d’espèces, comme les singes langurs, les 🦁, les babouins hamadryas, les 🐕 sauvages, les éléphants de mer, les singes rhésus, les singes hurleurs et de nombreux autres.

Chez ces animaux, les conditions du meurtre sont très spécifiques, et elles se présentent généralement lorsqu’un mâle dépossède le titulaire d’un harem, et prend lui-même les femelles en charge. Il y a en fait de très bonnes raisons biologiques pour que le nouveau maître du harem se livre à cet infanticide massif, et que les femelles permettent parfois le massacre. Mais le penchant spécifiquement humain de massacres massifs d’adultes au cours de combat découle-t-il de raisons biologiques solides ? La guerre est une invention culturelle. Elle n’est pas un postulat biologique. » Richard Leaky et Roger Levin (Ceux du lac Turkana)

50x40cm  »Shoah » (Galerie Chaos)

2 réflexions sur “Les instincts meurtriers d’Homo sapiens

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s