Le Grand Vert

 »-. Hâtons-nous donc vers les vacances vertes, les chemins de grande randonnée, vers le cross par milliers, vers le ski de fond, vers les plages ventées et ensoleillées ou les cimes des montagnes. Hâtons-nous vers les promenades solitaires à travers la campagne et les champs fauchés, les randonnées à 🐎, les petits tours à bicyclette. Hâtons-nous vers les petits jardins que nous cultivons avec amour, vers les jeunes plants de pommiers dont les premières fleurs roses nous attendrissent, vers les bouquets de violettes et de jonquilles au frémissement du printemps.

Encadré 50x60cm « Racines« , Vendu (Galerie La vie rêvée des arbres)

Allons cueillir les champignons blancs des prairies, ou ocres des forêts, et jouissons largement de cette nature retrouvée, comme un voyageur transplanté qui redécouvre sa terre natale. Hâtons-nous d’autant plus qu’il ne s’agit pour nous que d’un dépaysement, ou plutôt d’un ressourcement de quelques semaines. Sans que nous ayons à subir les contraintes et les difficultés de ceux qui y vivent jour après jour, année après année. Profitons-en d’autant mieux que cette nature, aujourd’hui, a été en partie matée par l’homme. » Louis Leprince-Ringuet (La potion magique)

Une réflexion sur “Le Grand Vert

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s