Les retrouvailles de Dame Eurydice et Messire Orphée

 »-. Pourquoi ces retrouvailles ajournées, comme si une vitre seule séparait le héros de son épouse, lui faisaient toujours monter les larmes aux yeux ? Gilbert n’aurait su le dire. Mais son regard s’illumina bientôt lorsque Messire Orphée suivit les cavaliers jusqu’au château enchanté, pour jouer de la harpe devant le roi des fées. Et quand le roi voulut récompenser Orphée pour ses talents de musicien, telle fut la réponse de Messire Orphée. -. Sire, dit-il, je vous prie de m’accorder Cette douce dame que je vois alanguie Dans le verger.

Le roi, qui avait enfin découvert sa reine, mais conservait son déguisement de ménestrel, retrouva alors ses courtisans stupéfaits et ses fidèles serviteurs. –. A Winchester enfin il arriva Car c’était là sa cité-. Alors Gilbert se pencha vers Rose, saisit sa ✋ et murmura :-. J’eusse erré cent ans pour te retrouver-. » Edward Rutherford (Sarum) . Point final

3 réflexions sur “Les retrouvailles de Dame Eurydice et Messire Orphée

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s