L’Histoire de dame Eurydice

 »-. Puis il sourit en écoutant la liste des précautions inutiles de Messire Orphée, qui monte la garde avec mille chevaliers en armes pour protéger sa dame. -. Ils formèrent leurs rangs de tous côtés. Et dire qu’avec elle ils demeureraient. Et que pour elle ils mourraient jusqu’au dernier Avant que la reine ne leur échappe. Et pourtant au beau milieu de leurs rangs Par magie elle disparut-.

Messire Orphée devint un ménestrel dépenaillé, puis un mendiant errant de par le monde à la recherche de son épouse. Bien qu’il connût l’histoire par ❤️, Gilbert s’identifiait au chevalier errant qui renonçait aux biens de ce monde. Arrivait alors le moment le plus émouvant, où le malheureux Orphée découvre qu’une dame n’est autre que son aimée et s’approche d’elle. -. Alors il la contempla et elle le vit. Ni l’un ni l’autre un mot ne prononça. Elle, par pitié de le voir si faible, Lui, qui jadis était roi. Alors une larme tomba de son œil. Les autres femmes s’en aperçurent Et avec diligence éloignèrent la gente dame-.’‘ Edward Rutherford (Sarum)…… A suivre

3 réflexions sur “L’Histoire de dame Eurydice

Répondre à Francine Hamelin Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s