Mais si c’est le diable… Qu’est-il venu faire chez nous ?

 »-. Tout le monde voulait savoir ce qu’Ă©tait venu chercher le 😈 dans un bled aussi insignifiant que le nĂŽtre, oĂč tout semblait aller pour le mieux. Nous sommes un petit port de pĂȘche, au fond d’une grande baie, fermĂ©e Ă  l’ouest par la pointe Breech’ Oh, et Ă  l’est par une longue falaise se continuant avec des centaines d’Ăźles minuscules, des milliers de rochers Ă©pars, visibles surtout Ă  marĂ©e basse. BarriĂšre naturelle trĂšs efficace nous mettant Ă  l’abri des 🌊 et des envahisseurs de tout poil, qui n’ont jamais tentĂ© de franchir l’Ă©troit goulot que l’on fermait Ă  l’aide d’une immense chaĂźne. On peut encore voir les poulies gĂ©antes entre les dĂ©combres du poste de guet se trouvant au bout du sentier des douaniers.

Autrefois florissante grĂące au commerce qui se faisait sur les quais bien abritĂ©s d’un bras de mer, notre ville a perdu petit Ă  petit sa force et ses ambitions, au fur et Ă  mesure que le chemin de fer et les grands cargos ont dessinĂ© sur la carte d’autres itinĂ©raires plus avantageux. Nos concitoyens mĂšnent une vie paisible… Mais je m’Ă©gare. -. Il n’y a que deux choses qui intĂ©ressent le 😈. L’argent… Et l’amour. Mais un amour terrible, interdit.- » Virgile Tanase (Le bal sur la goĂ©lette du Pirate aveugle)

3 réflexions sur “Mais si c’est le diable… Qu’est-il venu faire chez nous ?

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icÎne pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte WordPress.com. DĂ©connexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Google. DĂ©connexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Twitter. DĂ©connexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Facebook. DĂ©connexion /  Changer )

Connexion Ă  %s