Se garder du mauvais oeil

Le sort mauvais, le mauvais oeil, vous n’y croyez pas ? A vrai dire moi non plus. Enfin, pas vraiment, mais on ne saurait être trop prudent. Pour conjurer le mauvais oeil, autant lui offrir un contre pouvoir, surtout en ces temps troublés où l’on n’est plus sûr de rien… Il s’agit, en l’occurrence, tout simplement, de PEINDRE un porte-bonheur, une sorte de talisman protecteur, d’amulette, ou de grigri. Soit une toile de petite dimension, décorée d’un exotisme de fantaisie, à suspendre en un endroit propice de la 🏠. Les amateurs de Feng Shui ne me contrediront pas. Les autres non plus.

J’ai opté pour une composition à base de regards acérés, d’un bleu d’acier, qui filtrent le malheur pour ne laisser passer que les bons moments de la vie. Cette mini-toile fait partie de mes 🎁 de Noël, à offrir à qui de droit. C’est à dire à une personne de mon entourage suffisamment mystique pour l’apprécier, et dont le sens de l’humour sera ainsi mis à l’épreuve…

35x35cm « Porte-bonheur contre le mauvais oeil », Galerie Dépeindre en grand, peindre en petit

Mon conseil. -. La peinture est un art, certes, mais ce n’est pas forcément chose sérieuse. Un clin d’œil, de temps en temps, permet à la ✋ et au pinceau de se ressourcer. Tout en se faisant plaisir et en faisant plaisir. N’est-ce pas là déjà le début du commencement d’une ébauche de bonheur ?

2 réflexions sur “Se garder du mauvais oeil

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s