Luxe feutré avec vue sur ciel

 »-. Cette belle pièce, il aimait la revoir. Les oeuves d’art, cette vue de carte postale sur le ❤️ de Paris, un ciel calme, lumineux dans la brume, ce tremblement immobile sur la Cité, lui étaient un repos bienfaisant. Jusqu’à ce valet de chambre discret qui lui servit un porto et quelques friandises, sans qu’aucun bruit de porcelaine ou de verrerie vint heurter le silence. Double vitrage ?

Il avait connu les plus riches demeures de la Côte d’Azur, où l’époustoufle brille au ☀️, mais jamais ce luxe feutré, ce luxe gris perle, ces moulures ton sur ton de la réussite parisienne de la troisième génération. Quand les Grandes Ecoles font de bons mariages. Seul luxe dont il rêvât. Il était sensible au fait que l’on travaillât dans cette pièce, et qu’elle ne fût pas un salon. Des cahiers, des dossiers encore ouverts sur le bureau, prouvait que le Professeur avait donné l’ordre qu’on ne touchât à rien. Il n’était ni jaloux, ni envieux, ayant naturellement l’âme noble, au-delà même de ce que l’époque permet. Il désirait, c’est tout. Gardant ainsi sa force et sa sérénité. Il aurait un jour son bel appartement, trop tard, peut-être… » Françoise Parturier (Le sexe des anges)

2 réflexions sur “Luxe feutré avec vue sur ciel

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s