Rire jaune… PEINDRE jaune

S’il est une couleur que j’utilise le moins possible, c’est bien le jaune. Ni pour me vêtir, ni pour décorer ma 🏠, ni même pour PEINDRE. Le jaune est une couleur difficile, qui ne m’aime pas, pas plus que je ne l’apprécie. Je ne sais d’ailleurs pas bien l’utiliser, avec moi elle devient incolore, insipide, inconsistante, pâteuse. Elle n’est pas couvrante, elle ne tient pas ses promesses.
Elle me frustre.

En fait, si je me méfie du jaune, c’est que je me méfie surtout de moi-même. Et de mes excès. Peindre en jaune, pour moi, c’est barbouiller du jaune partout. Pour ne pas être déçue, pour avoir le dernier mot, pour me convaincre qu’il n’y a pas de teinte mal-aimée, mais seulement mal employée. Et d’ailleurs, quel jaune utiliser ? Trop clair, il est fade. Trop foncé, éteint. Trop éclatant, tonitruant et un rien vulgaire. En association avec d’autres teintes, il est difficile à doser, car trop présent, ou pas assez soutenu. Non, décidément, jaune et moi sommes fâchés… Sauf lorsqu’il s’agit de représenter des fleurs. Là, cette belle couleur reprend l’avantage, tant elle suggère des senteurs citron, vanillées, sucrées, bucoliques, printanières, odoriférantes, charmantes. Telle est l’ambivalence de l’artiste, et c’est tant mieux. A bas le jaune, vive le jaune !

50x70cm « Jaune bouquet dans un bleu vase« , vendu, Galerie Dites-le avec des fleurs

Mon conseil. -. Nous avons tous des couleurs fétiches, qui vont et viennent au fil des œuvres, mixées ou alternées. Un petit nombre de pots de peinture ne quitte guère mon poste de travail, tant j’y recours au quotidien. -. Pour les autres teintes, les délaissées, les sans-grades, les obstinées, il reste le mystère, l’aventure, la toile blanche qui servira un jour, peut-être, de terre d’accueil. La vie quoi. La vie en jaune, peut-être ?

7 réflexions sur “Rire jaune… PEINDRE jaune

  1. Les couleurs en elles mêmes ne veulent pas dire grand chose. C’est quand elles sont posées les unes près des autres qu’elles arrivent à exister. Pour le jaune c’est vrai que ce n’est pas une couleur facile car elle a tendance à manger toutes les autres. Et puis en plus elle n’a pas bonne réputation même au XXI -ème siècle même après Van Gogh qui y allait à cœur joie avec les jaunes. En plus comme la complémentaire est le violet qui n’a pas non plus très bonne réputation, on délaisse souvent ce couple de couleurs à tort je trouve parce que ce bouquet est plein de peps notamment !. Bonne soirée Christine !

    Aimé par 1 personne

  2. Je ne sais pas si j’aime plus votre peinture fantastique ou votre talent littéraire. Eh bien, je pense que vous êtes un Artiste complet. Merci beaucoup de partager votre Art, Christine! … « A bas le jaune, vive le jaune !  »
    (Veuillez excuser l’insuffisance de mon français)
    Luigi Maria

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s