Savez-vous pêcher à la nasse ?

 »-. C’est seulement lorsque la déesse Ava nous enseigna comment fabriquer des vanneries en rameaux d’osier que le hasard nous permit de voir une nasse dans le panier. Nous autres, hommes, avions rarement une idée. Ce fut encore. Ava qui immergea, au bord d’un affluent, un panier plein d’os d’élans rongés, afin que le courant nettoyât les derniers filaments et restes de tendons. Car Ava utilisait les os d’élan et de renne comme ustensiles de cuisine et objets cultuels.

Quand, après un délai convenable, nous hissâmes le panier hors du fleuve, quelques anguilles s’échappèrent de justesse. Mais il nous resta cinq morceaux longs comme le bras qui se démenaient dans la vannerie parmi les os luisants. On recommença. Cette technique de capture était susceptible de perfectionnement. C’est ainsi qu’Ava inventa la nasse. De même qu’à peine deux siècles plus tard elle tira de la fourchette des oiseaux de marais le premier hameçon. Et selon ses indications, nous avons suspendu un second, puis un troisième panier rétréci pour rendre plus malaisée la fuite des anguilles. Dès lors, les prises furent bonnes. » Günther Grass (Le Turbot)

2 réflexions sur “Savez-vous pêcher à la nasse ?

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s