Au pays du ☀️

 »-. Ce ne fut qu’après de longues recherches que Passepartout découvrit un brocanteur indigène, auquel il exposa sa demande. L’habit européen plut au brocanteur, et bientôt Passepartout sortait affublé d’une vieille robe japonaise et coiffé d’une sorte de turban à côtes, décoloré sous l’action du temps. Mais, en retour, quelques piécettes d’argent résonnaient dans sa poche. -. Bon, je me figurerai que nous sommes en carnaval-.

Le premier soin de Passepartout, ainsi japonisé, fut d’entrer dans une tea-house de modeste apparence, et là, d’un reste de volaille et de quelques poignées de riz, il déjeuna en homme pour qui le dîner serait encore un problème à résoudre. -. Maintenant, il s’agit de ne pas perdre la tête. Je n’ai plus la ressource de vendre cette défroque contre une encore plus japonaise. Il faut donc aviser au moyen de quitter le plus promptement possible ce pays du ☀️, dont je ne garderai qu’un lamentable souvenir-.  » Jules Verne (Le tour du monde en quatre-vingt jours)

2 réflexions sur “Au pays du ☀️

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s