Cinquante nuances de bleu, plus la mienne

 »-. La culture de l’Isatis Tinctoria, plus connue sous le nom de Pastel, rapportait beaucoup, et avait fait la fortune de certains nobles et marchands pasteliers. La plante, se présentant comme une salade, ressemblait à une mauvaise herbe à fleurs jaunes. Seules les feuilles étaient coupées durant l’été, et mises en tas au fond des champs pour le séchage. On les retournait souvent pour éviter le pourrissement, puis on les broyait dans les moulins pasteliers, meule en pierre placée horizontalement, au centre de laquelle était fixé un axe vertical, actionné par une traction animale. De là sortait une pulpe. Et les femmes façonnaient des coques avant de les mettre à sécher, d’où le nom de Pays de Cocagne.

Une fois sèches, les coques étaient écrasées et mouillées. La pâte ainsi obtenue allait donner le pastel, d’une belle couleur bleue. Le pastel était utilisé autant par les teinturiers pour le textile que pour les peintures murales des grands palais. Il s’exportait beaucoup en Espagne, en Italie, en Angleterre. »André Majester ( Pastel-Mâture)

Mon conseil. -. Couleur froide par excellence, le bleu est couleur du ciel, de la mer, de l’eau, du rêve, du mystère, de l’immensité glacée, de la spiritualité. Bleu certes, mais quel bleu ? L’artiste dispose de moult teintes, tons et coloris, à nuancer de blanc, de beige rosé ou de crème. -. Il faut donc choisir sa gamme chromatique avec soin, quite à fabriquer son propre bleu, l’inimitable, le turquoise teinté de coquille d’oeuf, l’indigo réchauffé par une (toute) petite pointe de doré, ou toute autre combinaison improbable ou décalée… Bref, le bleu qui n’appartient qu’à un seul artiste, une seule oeuvre. Il est alors conseillé d’en produire une quantité suffisante, à conserver par les moyens du bord, car il serait difficile à refaire… -. Le bleu peut aussi être une couleur qui réchauffe, mais pour ce tour de passe-passe, il n’y a qu’une seule recette, la vôtre. Je vous livre la mienne à toutes fins utiles, on réchauffe avec son ❤️ et non avec sa ✋…

40x50cm ‘‘Fleur bleue » ( Galerie. dites-le avec des fleurs)

4 réflexions sur “Cinquante nuances de bleu, plus la mienne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s