Lorsque đŸ”„ s’Ă©crit au fĂ©minin

 »-. Dans nos mythes originaires, il n’y avait pas le đŸ”„. Certes les Ă©clairs tombaient, des marais s’enflammaient tout seuls, mais jamais nous ne rĂ©ussĂźmes Ă  garder la flamme. Elle mourait Ă  tout coup. Donc nous ne mangions le blaireau, l’Ă©lan femelle, la perdrix des neiges, que crus ou sĂ©chĂ©s sur des pierres. Alors le bois mort nous parla. –. Quelqu’un dont la chair est aussi une poche doit monter chez le Loup CĂ©leste. Il conserve le Feu originel d’oĂč vient tout autre đŸ”„, y compris l’Ă©clair-. C’est pourquoi il fallut envoyer une femme, qui devint la dĂ©esse Ava, car la chair masculine n’a pas de poche…

… . Maintenant nous avions du đŸ”„. Jamais notre braise ne s’Ă©teignait. Il restait toujours un filet de fumĂ©e. Mais comme c’Ă©tait une femme qui nous avait apportĂ© le đŸ”„, nous autres hommes furent tenus dans la dĂ©pendance des femmes. Faute de poches. Plus de sacrifices offerts au Loup cĂ©leste, seulement Ă  l’ Élan femelle cĂ©leste. Car la dĂ©esse Ava, de retour, raconta comme si de rien n’Ă©tait, que le vieux đŸș avait Ă©tĂ© gentil avec elle. Qu’il lui avait donnĂ© trois petits morceaux de braise rouge pris au đŸ”„ originel. Et que le Loup cĂ©leste, en dĂ©pit de toute superstition masculine, Ă©tait… une Louve. » GĂŒnther Grass (Le Turbot)

dimensions 70x50cm « La Guerre du Feu »

2 réflexions sur “Lorsque đŸ”„ s’Ă©crit au fĂ©minin

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icÎne pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte WordPress.com. DĂ©connexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Google. DĂ©connexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Twitter. DĂ©connexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Facebook. DĂ©connexion /  Changer )

Connexion Ă  %s