La mort de Iacuma

 »-. A l’aube, Iacuma qui est parti dormir se réveillera mort-vivant, et nous l’accompagneront vers ses nouvelles chasses-. Au matin, alors que la nuit palissait sur la lagune, les Indiens sortirent en silence de la 🏠 des hommes, et trouvèrent le corps de Iacuma abandonné de toute vie dans les premiers rayons du ☀️ levant. Siri, le visage impassible, était profondément terrifié par cette chose incroyable,- Iacuma était mort à l’heure dite-.

50x70cm « L’Indien« , galerie Chemins de spiritualité

Les Indiens posèrent le corps sur une natte d’herbes fraîches. Puis apportèrent les plumes, les colliers de coquillages et les dents de jaguar, et tout le jour le corps de Iacuma resta exposé au ☀️. On traça sur le corps les dessins sacrés, avec l’urucu pilé dans la graisse. A midi, Iacuma semblait dormir, paré comme pour une fête, entouré de l’arc et des flèches, et des matraques de chasse et de pêche. Les hommes se relayèrent pour creuser la terre. Ils ouvrirent une fosse peu profonde, mais nette et parfaitement lisse. Les enfants et les femmes broyèrent de leurs ✋ la terre enlevée, et on attendit le soir. Il fallait maintenant attendre la véritable mort de Iacuma. » Gérard Lauzier et Marie-Ange Guillaume (Le voleur de dentelles)

Une réflexion sur “La mort de Iacuma

Répondre à Francine Hamelin Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s