Unis pour le meilleur et surtout pour le pire

,,-. Par exemple notre grand, notre magnifique mariage. Je ne vous ennuierai pas à le vous décrire, car c’est pour vous, je sais, un souvenir affreux, obscène même. Je veux simplement me rappeler comme vous étiez belle dans votre longue 👗 à traîne de dentelles blanches, dans vos voiles qui tombaient de votre tête parée de fleurs d’oranger. Le branle-bas des cloches. Je vous dévorais des yeux, j’étais fier, vous m’apparteniez devant l’univers entier.

Jour de Noces 50x50cm , Vendu (Galerie Femmes, femmes, femmes)

Hélas, vous vous sentiez seulement immolée, destinée publiquement à ma lubricité désormais légitime. Vos ✋ tremblantes lors de l’échange des anneaux à l’église, votre voix faible pour répondre –oui-, vos yeux embués, je n’y prêtais pas assez attention… Moi, je ne voyais que la joie, l’allégresse ! Vos pleurs durant la nuit de noces, où pourtant j’employais ma délicatesse et ma science. Vos pleurs durant notre voyage de noces, où je n’avais pas lésiné pour qu’il fût somptueux. Je ne me doutais pas encore, pauvre naïf, jusqu’à quel point vous détestiez en moi presque tout, et surtout le mâle. » Lucien Bodard (Anne-Marie)

5 réflexions sur “Unis pour le meilleur et surtout pour le pire

  1. Ping : Unis pour le meilleur et surtout pour le pire — L’atelier peinture de Christine – Le Vélin et la Plume

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s