La cuisine des plantes

 »-. Il est un point important, lorsque l’on parle de traitement par les plantes, que l’on prend en effet trop souvent à la légère. Je veux parler de la façon de les accommoder. J’emploie à dessein ce terme emprunté au vocabulaire culinaire, car la cuisine des plantes, tout comme la cuisine des aliments, comporte quelques règles fondamentales. Qu’on ne saurait transgresser sans nuire à la qualité de la préparation. Tant sur le plan de la saveur, ce qui serait dommage, que sur celui de l’efficacité, ce qui serait plus grave…

Le terme tisane recouvre en effet plusieurs types de préparations visant tous à extraire la substance active des plantes. Les tisanes sont bien plus que des jus d’herbes, et selon que l’on s’adresse à telle ou telle plante, aux tiges, aux feuilles, aux fleurs, ou aux racines, la façon de les traiter sera différente. Il est évident que l’on ne peut préparer une tisane aux fleurs fragiles comme on prépare une tisane avec la robuste écorce du chêne.’‘ Dr Jean-Luc Roger (Deux cent cinquante tisanes pour la santé)

Une réflexion sur “La cuisine des plantes

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s