Mariage royal pour raison d’État

 »-. Vous savez que la paix est quasi conclue. Mais vous ne savez pas que le Roy d’Espagne n’a voulu passer aucun article, qu’à condition d’épouser cette princesse, au lieu du Prince don Carlos, son fils. Le Roy a eu beaucoup de peine à s’y résoudre, enfin il y a consenti, et il est allé tantôt annoncer cette nouvelle à Madame, sa sœur. Je crois qu’elle sera inconsolable. Ce n’est pas une chose qui puisse plaire, que d’épouser un homme de l’âge et de l’humeur du Roy d’Espagne. Surtout à elle qui a toute la joie que donne la première jeunesse jointe à la beauté, et qui s’attendait d’épouser un jeune prince pour qui elle a de l’inclination sans l’avoir vu. Je ne sais si le Roy trouvera en elle toute l’obéissance qu’il désire. La Cour va être plus belle et plus grosse qu’on ne l’a jamais vue. Malgré votre affliction, il faut que vous veniez nous aider à faire voir aux étrangers que nous n’avons pas de médiocres beautés.

Après ces paroles, le lendemain, le mariage de Madame, soeur du Roy, fut su de tout le monde. » Marie-Madeleine Pioche de la Vergne, comtesse de Lafayette (La princesse de Clèves)

2 réflexions sur “Mariage royal pour raison d’État

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s