Grand format et torticolis. Aïe !

Depuis quelque temps, par flemme, par manque d’inspiration, peut-être par conformisme, je me suis consacrée à des petits formats. J’en ai peint plusieurs séries, qui ont fait des 🎁 de Noël fort appréciés. Stop ! Mes résolutions pour la nouvelle année portent sur un travail sérieux, précis, si possible de bonne qualité, et surtout de bonne dimension. Finie, l’excuse facile des 🎁 !

Pour preuve, je me suis, pour la bonne cause, lancée dans un format inhabituel, à savoir 120x40cm. – Ah bon !-, diront les néophytes. Eh bien croyez-moi si vous voulez, ce tableau-là n’est pas facile à PEINDRE. Presque aussi grand que moi, suspendu par une ficelle dans le sens de la longueur à une structure de fortune, il se balance au gré de mes coups de pinceau, à m’en donner le tournis et me faire oublier mon propos. Je me tortille sur le motif, le torticolis me gagne, j’ai des fourmillements dans les pieds, la ✋ raide et la goutte au nez. Aïe ! Il faut souffrir pour jouer les artistes !

Dans trois pulls et deux foulards engoncée, le ❤️ au chaud et la ✋ légère… Dur dur, d’être artiste !

Mon conseil. -. A ne pas conseiller aux débutants, lesquels ont besoin d’être confortablement installés pour livrer le meilleur d’eux-mêmes sans douter ni abandonner. Plus tard, l’expérience venant, il sera alors temps de tester les fresques (sur une échelle), les XXX Large (à même le sol), les délirants (la tête en bas), le street-art (dans le froid et le vent). Bon courage !

3 réflexions sur “Grand format et torticolis. Aïe !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s