Meurtre, avec préméditation

 »-. Je lui dis :-. Je t’en prie, Angela, si je devais mourir ici-même, sur l’heure, promets-moi…-.Cette phrase, je ne pus l’achever. Un choc terrible me creusa le dos sous l’épaule gauche. Je tombai en avant, visage contre terre.- Un coup de feu!-, pensai-je. Une balle. Et pourtant je n’ai pas entendu de détonation.

J’entendis Angela crier mais je ne compris pas quoi. Bizarrement, je ne ressentais aucune douleur. En revanche, impossible de bouger, ni d’émettre un son. Je perçus encore d’autres voix, puis ce fut le noir. Et la sensation de choir vite, de plus en plus vite, dans un tourbillon vertigineux. Avant de perdre connaissance, je pensai :-. C’est donc cela, la mort-. Mais ce n’était que la première phase de la mort. Tourbillon kaléidoscopique, défilé de visages, vertige de couleurs, de sons, de formes. Assassins ! Tous ! Tous ! » Johannes Simmel (Seul le vent connaît la réponse)

4 réflexions sur “Meurtre, avec préméditation

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s