En un tsunami de fausses bonnes idées

 »-. Dimanche pluvieux et maussade. Que faire, qui me sorte de mon atelier, et m’oblige à m’occuper d’autre chose que de ma modeste personne ? Sans grand enthousiasme, lovée sur le canapé, cliquant distraitement sur ma tablette, je passe en revue divers tutoriels qui tous traitent de ma passion intime et redoutable, la peinture. Je déteste les tutoriels, ils ne me concernent pas, je préfère faire à ma manière… Corvée obligée, il est grand temps que je m’informe au lieu de critiquer. Défilent alors, devant mes yeux ébahis, moult techniques incroyables, incongrues, stupéfiantes, délirantes. On utiliserait donc, pour étaler la matière et plus si affinités, des cure-dents, bâtonnets d’oreilles, éponges métalliques, ronds de serviettes, flûtes à champagne, gobelets en carton, papier sulfurisé et autres ingrédients de la bonne ménagère accomplie ? Et pourquoi pas des tampons hygiéniques, tant qu’on y est, pour signer un art strictement féminin et même féministe ? ! Vite, il me faut essayer, et réussir.

Je me lance, je teste, j’essaie, je mélange lesdites techniques. Mais avec moi c’est un fiasco complet, j’en reviendrai donc à mes bonnes vieilles méthodes ringardes mais éprouvées, brosse à dents, papier cadeau et colle, parfois un soupçon de perles et strass, ou un bout de dentelle. Bon, je persiste, et parviens à créer un fond en tapotant avec une éponge à récurer les casseroles. Le fond acté, il me faut encore trouver un sujet approprié, qui s’y cale grosso modo. Va pour un tsunami… Un tsunami de couleurs.

40x40cm « Tsunami« , galerie Les Clins d’oeil de Dame Nature

Mon conseil. -. Cet échec retentissant ne m’a guère perturbée. Encore que… J’aurais bien voulu en connaître la raison. Ce qui marche avec les autres ne marcherait donc pas avec moi ? Curieux…. Eurêka, après réflexion, j’ai trouvé : -. Pour réussir une expérience, ne faut-il pas, en préambule, y croire ?-

5 réflexions sur “En un tsunami de fausses bonnes idées

  1. y a que la foi qui sauve … mais pour ça faut d’abord vouloir être sauvé.
    Les tutos me font grosso modo un effet bœuf qui me transforme en crapaud.
    faudrait que je croasse… ( toujours difficile de conjuguer ce mot pfff)

    je ne le trouve pas raté, une piste que j’emprunterais serait de rehausser les taches de couleurs au premier plan pour détacher un peu plus les choses, voilà …cela serait « correct » pour la plupart des regardeurs – à condition qu’on ait envie de les détacher évidemment -parce que lorsque tout est confus une plus grande attention est requise pour voir, et même parfois ça ne regarde que le peintre lui-même 😉

    bonne journée !

    Aimé par 1 personne

Répondre à Patrick Blanchon Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s