Procession funèbre

 »-. Une procession de brahmanes qui se dirige de ce côté. S’il est possible, évitons d’être vus-. Le guide détacha l’éléphant, en recommandant aux voyageurs de ne point mettre pied à terre. Lui-même se tint prêt à enfourcher rapidement sa monture, si la fuite devenait nécessaire. Mais il pensa que la troupe des fidèles passerait sans l’apercevoir, car l’épaisseur du feuillage les dissimulait entièrement.

Le bruit discordant des voix et des instruments se rapprochait. Des chants monotones se mêlaient au son des tambours et des cymbales. Bientôt la tête de la procession apparut sous les 🌲, à une cinquantaine de pas. Ils distinguaient aisément, à travers les branches, le curieux personnel de cette cérémonie religieuse. En première ligne s’avançaient des prêtres, coiffés de mitres et vêtus de longues 👗 chamarrées. Ils étaient entourés d’hommes, de femmes et d’enfants, qui faisaient entendre une sorte de psalmodie funèbre, interrompue à intervalles réguliers par des coups de tam-tams et de cymbales. Derrière eux, sur un char aux larges roues dont les rayons et la jante figuraient un entrelacement de 🐍, apparut une statue hideuse . » Jules Verne (Le tour du monde en quatre-vingt jours)

3 réflexions sur “Procession funèbre

Répondre à Marie-Christine Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s