La venue de l’Antéchrist

 »-. Oh, Seigneur, dans quelles ✋ est tombée ton église ? Transformée en prostituée, amollie dans le luxe, elle se vautre dans la luxure comme une couleuvre en chaleur ! De la pureté nue de l’étable de Bethléem, bois comme fut bois le lignum vitae de la croix, aux bacchanales d’or et de pierre, regarde ! Même ici, tu as vu le portail, on n’échappe pas à l’orgueil des images ! Ils sont proches, les jours de l’Antéchrist, et moi, j’ai peur, Guillaume !

Ses lieutenants sont déjà ici, envoyés comme Christ envoya les apôtres de par le monde. Ils foulent aux pieds la cité de Dieu, séduisent par la ruse, l’hypocrisie et la violence. C’est alors que viendra le moment où Dieu devra envoyer ses serviteurs, Elie et Enoch, qu’il a gardés encore en vie dans le paradis terrestre pour qu’un jour ils confondent l’Antéchrist. Et ils viendront prophétiser, vêtus de toile, et ils prêcheront la pénitence par l’exemple et par la parole… » Umberto Eco (Le nom de la rose)

8 réflexions sur “La venue de l’Antéchrist

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s