L’Amour-Passion pour Madame de Clèves

 »-. La passion de Monsieur de Nemours pour Madame de Clèves fut d’abord si violente qu’elle lui ôta le goût et même le souvenir de toutes les personnes qu’il avait aimées, et avec qui il avait conservé des commerces pendant son absence. Il ne prit pas seulement le soin de chercher des prétextes pour rompre avec elles. Il ne put se donner la patience d’écouter leurs plaintes et de répondre à leurs reproches.

Madame la Dauphine, pour qui il avait eu des sentiments assez passionnés, ne put tenir dans son ❤️ contre Madame de Clèves. Il allait souvent chez la Reine, parce que. Madame de Clèves y allait souvent. Madame de Clèves lui paraissait d’un si grand prix qu’il se résolut de manquer plutôt à lui donner des marques de sa passion que de hasarder de la faire connaître au public. Il n’en parla même pas au vidame de Chartres, qui était son ami intime, et pour qui il n’avait rien de caché. Il prit une conduite si sage, et s’observa avec tant de soin, que personne ne le soupçonna d’être amoureux. Madame de Clèves aurait eu peine à s’en apercevoir elle-même, si l’inclination qu’elle avait pour lui ne lui eût donne une attention particulière pour ses actions. Qui ne lui permit pas d’en douter. » Marie-Madeleine Pioche de la Vergne, comtesse de Lafayette (La Princesse de Clèves)

Une réflexion sur “L’Amour-Passion pour Madame de Clèves

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s