Mon Dieu, laissez-moi respirer !

 »-. Chaque cellule de mon corps implore qu’on lui donne de l’oxygène, rien qu’une fois. Mais il n’y en a pas. Je m’étouffe et avale encore plus d’eau. Je veux retenir ma respiration, mais mon réflexe pharyngé me pousse inconsciemment à inspirer et à souffler. L’eau envahit ma gorge et ma trachée. Je suis en train de mourir. J’en suis conscient. Mon cerveau primitif a capitulé. Il ne veut qu’une chose, que la mort survienne le plus vite possible pour mettre fin à mon calvaire. Mais la mort ne vient pas. Je m’agite. Je convulse. Je souffre. J’ai des hallucinations. J’aperçois une lumière. Je suis en train de mourir, de délirer et de mourir, et la dernière chose que je vois, c’est un visage d’une beauté irréelle. La visage de Maura.

On me détache et on me tourne sur le côté. J’aspire l’air, incapable de faire autre chose pendant un bon moment. Je halète en m’efforçant de ne pas avaler. L’eau coule de ma bouche et de mes narines. Mais tout cela, je m’en fiche. Je ne pense qu’à respirer. » Harlan Coben (Par accident)

5 réflexions sur “Mon Dieu, laissez-moi respirer !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s