Fille-mère ou mal mariée ?

 »-. Ce Jacques était responsable de sa grossesse, et Marie-Rose n’avait qu’une idée, se marier avec lui. Moi, j’étais contre ce 💒, Marie-Rose n’avait rien à attendre de bon de la part de ce garçon. Mais elle s’entêtait de la façon dont elle seule était capable de le faire, et elle trouvait toujours des arguments pour essayer de nous convaincre. -. Tu verras, dès qu’il sera parti de chez lui, j’en ferai ce que j’en voudrai, il changera, c’est sûr-.

Moi je ne croyais pas à ces bonnes paroles. Le garçon était mauvais et il le resterait, telle était mon opinion. Mon père était beaucoup plus sensible aux arguments de ma sœur, un gendre, un homme dans la 🏠, c’était tout pour lui. Et puis il y avait la honte.

-. L’enfant, puisqu’il est là, nous devons le garder et l’élever, mais pourquoi la marier si mal ? Elle en souffrira toute sa vie, mieux vaut une fille mère heureuse qu’une femme mariée à un ivrogne. La honte, si honte il y a, c’est notre affaire à nous. Si tu crois que ce freluquet est capable de s’occuper de la ferme, tu te trompes. Et s’il faut un homme dans la 🏠, ce n’est pas celui-là.- » Emilie Carles ( Une soupe aux herbes sauvages)

Une réflexion sur “Fille-mère ou mal mariée ?

Répondre à Francine Hamelin Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s