La reine d’Ahméhnagara se pare de tous ses bijoux

 »-. Lorsque le roi-poète, Uçaf Ubdaul, célèbre les charmes de la reine d’Ahméhnagara, il s’exprime ainsi. –. Sa luisante chevelure, régulièrement divisée en deux parts, encadre les contours harmonieux de ses joues délicates et blanches, brillantes de poli et de fraîcheur. Ses sourcils d’ébène ont la forme et la puissance de l’arc de Kama, dieu d’amour. Et sous ses longs cils soyeux, dans la pupille noire de ses grands yeux limpides, nagent comme dans les lacs sacrés de l’Himalaya les reflets les plus purs de la lumière céleste. Fines, égales et blanches, ses dents resplendissent entre ses lèvres souriantes, comme des gouttes de rosée dans le sein mi-clos d’une fleur de grenadier. Ses oreilles mignonnes aux courbes symétriques, ses ✋ vermeilles, ses petits pieds bombés et tendres comme les bourgeons du lotus, brillent de l’éclat des plus belles perles de Ceylan, des plus beaux diamants de Golconde. Sa mince et souple ceinture, qu’une ✋suffit à enserrer, rehausse l’élégante cambrure des ses seins arrondis. Et la richesse de son buste où la jeunesse en fleur étale ses plus parfaits trésors. Et, sous les plis soyeux de sa tunique, elle semble avoir été modelée en argent pur de la ✋ divine de Vicvacarma, l’éternel statuaire. » Jules Verne (Le tour du monde en quatre-vingt jours)

Ayant fait quelques recherches, je puis vous indiquer que le célèbre poète Uçaf Ubdaul, n’a pas laissé trace de sa personne, ni de sa gracieuse poésie. Jules Verne serait-il un farceur ? Peu importe, le portrait de la reine d’Ahméhnagara, sans doute elle aussi sortie de l’imagination du prolifique ami Jules, est suffisamment explicite pour tenter de le PEINDRE. Je pars donc, à l’aventure, sur une gamme chromatique très douce, presque pâle.

50x70cm « La sultane aux bijoux« , acrylique et collage, galerie Femmes, Femmes Femmes

Mon conseil. – . Voilà un extrait de texte qui ne manque pas de détails, il en propose même trop. Il va falloir choisir, le pinceau ne pourra tout représenter. Pourtant tout est tentant, les oreilles mignonnes, les ✋ vermeilles, le buste avantageux, les yeux noirs, la jeunesse en fleur. J’ai pris le parti, quant à moi, devant une info trop abondante, de mettre l’accent sur les bijoux de cette beauté exotique, que l’écrit ne décrit pas, mais que l’on imagine à l’avenant, bijoux dont les trésors de mon atelier de peinture regorgent, en version pacotille….

2 réflexions sur “La reine d’Ahméhnagara se pare de tous ses bijoux

Répondre à Francine Hamelin Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s