Sonnez clochettes !

-. Il est vêtu d’une tunique blanche sur laquelle sont dessinées des têtes de mort et, de nuit, il parcourt la place de Grève et les rues avoisinantes en faisant tinter la clochette qu’il tient dans sa ✋. -. Réveillez-vous, gens qui dormez, priez Dieu pour les trépassés-. Certains clocheteurs, plus entreprenants, frappent aux portes des 🏠, afin de mieux secouer les endormis. D’autres, plus joviaux, tentent parfois de faire naître un sourire dans les chambres à coucher, et leur lamentation prend une tournure inattendue. -. Réveillez-vous, gens qui dormez, prenez vos femmes, embrassez-les-.

Cet usage étrange n’avait pas qu’un objectif de piété. Réveiller les habitants en pleine nuit pouvait aussi éviter les incendies, si redoutés, qui risquaient d’éclater quand brûlait le bois dans les cheminées. Finalement, cette cérémonie agaçante, qui remonterait au début du Moyen-Âge, semble avoir totalement disparu de Paris vers le dix-septième siècle, mais elle fut maintenue un siècle de plus dans quelques villes de province. » Lorant Deutsch (Métronome 2)

50x70cm « Au feu »

2 réflexions sur “Sonnez clochettes !

Répondre à Francine Hamelin Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s