La fin du monde

 »-. Toute vie, toute chaleur, toute pulsation, abandonnèrent le monde. Il mourut en chaque 🐦, chaque rocher, chaque plante, chaque personne qui l’habitaient, en chaque montagne, chaque mer, chaque ☁️. Il mourut en sa pesanteur, sa lumière, sa chaleur, en sa vie bacillaire et son code génétique. Tout cessa. Et toutes les 🌟 s’éteignirent.

Était-ce pour un moment ? Pour un milliard d’années ? Ou pour toujours ? Il n’y a pas de différence entre les trois lorsque le monde a pris fin, et qu’il n’y a pas de temps pour mesurer le temps. Et un monde nouveau a-t-il vu le jour ? Un monde nouveau a-t-il levé ? La réaction furieuse a-t-elle comblé la brèche ? La graine de moutarde, a-t-elle poussé ? L’ 🌲 de Judas, quels fruits a-t-il donnés ? L’éclair entrelace-t-il les choses de son 🔥 instantané, ou les disjoint-il à jamais ? Un coup de tonnerre dont le fracas aplatit les mondes, et un tas de marée, un raz de monde qui arrache le fongus doré de la surface du globe ! Mais y a-t-il une suite ? Un monde nouveau succède-t-il à l’ancien en cet éclair aveuglant ? Vient-il, le monde nouveau ? » R. A. Rafferty (Le maître du passé)

3 réflexions sur “La fin du monde

  1. Ping : page 31. Des mots inspirés par vos mots, vos articles… – Sur le fil, à la lisière du rêve et de la réalité, j’avance et je partage ici mes créations et mes surprises du jour.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s