Elle tourne, elle tourne, la Roue de la Fortune…

Je préfère bouquiner et, surtout, PEINDRE. Donc… autant l’avouer, je ne suis pas très accro aux programmes télévisés. Mais je suis accro à la culture. Soit une excellente raison pour tester la toute nouvelle, et paraît-il, éphémère, chaîne Culture Box. Me voilà donc, hier soir, au rendez-vous du petit écran.

Bonne pioche ! Le hasard, ou le destin, ou peut-être le diable déguisé en compositeur, y interprétaient l’opéra de Carl Off, Carmina Burana. Il y a quasiment un an, je répétais, en compagnie de cent vingt chanteurs et musiciens régionaux, simples amateurs et professionnels réunis pour la bonne cause musicale, ledit morceau de bravoure. Nos efforts, et nos projets, furent réduits à néant par les contraintes sanitaires, les représentations prévues ont été annulées, le groupe est dissous, c’est la débâcle budgétaire… Bon bref, hier soir, nonobstant ces menus désagréments, j’ai vibré, chanté (je connais par ❤️ ma partition de soprano, plus celle des autres pupitres), applaudi avec le public, et… J’ai aussi un peu-beaucoup pleuré. Il faut dire que les musiciens, choristes, solistes et chef d’orchestre, y étaient de qualité, les décors somptueux, l’émotion palpable… La roue de la fortune, immense, gigantesque, vibrante de couleurs, tournait, tournait… Et mon ❤️ a flanché…

Quadryptique 80x80cm « Les cantates profanes Carmina Burana », vendu, galerie XXLarge

Mon conseil. – Est-ce bête, n’est-ce pas, de d’attacher ainsi à des riens, à ce qui faisait notre vie d’avant, nos joies, nos projets, nos rencontres, nos interactions sociales, nos petits plaisirs égoïstes et nos grands bonheurs ! -. Heureusement, ou malheureusement, cela dépend des jours, il nous reste les souvenirs. Justement, j’avais mis en peinture, en toute innocence, sans connaître les suite et fin de l’aventure, les cantates profanes Carmina Burana. Souvenirs, souvenirs, sur fond de roue de la Fortune… Quant au tableau, en quatre parties représentant les morceaux les plus sensationnels, je l’ai vendu à un mélomane avisé et prévoyant. Mais cela, c’était avant…

3 réflexions sur “Elle tourne, elle tourne, la Roue de la Fortune…

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s