Si je n’avais été institutrice…

 »-… J’aurais été lavandière. Laver le linge et surtout le rincer à toujours été pour moi quelque chose d’extraordinaire… Quand on va rincer le linge au torrent, avec un battoir et cette eau qui court, on voit tout le savon, toutes les impuretés qui s’en vont. On a l’impression que non seulement le linge est propre, mais, soi-même, on s’en trouve presque purifié. J’ai toujours aimé ça, on est fier du linge qu’on a lavé, rincé, étendu…

50x70cm « La lavandière« , vendu, Galerie Femmes, Femmes, Femmes

Ça sent bon le ☀️, il est bien blanc, quelquefois on y met un peu de lavande pour le parfumer, ou du bleu pour l’azurer…on se dit : -. Ça, c’est le linge de mon mari, celui-là c’est celui de mes enfants, ça, ce sont mes chemises…-. C’est une fierté. Je ne sais pas, il suffit de voir une femme qui lave avec ses ✋, qui bat son linge au ruisseau… Je me souviens, quand je rinçais à la Clarée, j’étais ivre d’eau glacée, de victoires, de coups de battoir, j’en avais les oreilles qui sifflaient et la tête qui tournait. Quand je remontais du torrent, j’avais les ✋gelées, engourdies par le froid, mais j’étais heureuse. Pendant des années j’ai lavé le linge de la 🏠. » Émilie Carles (Une soupe aux herbes sauvages)

4 réflexions sur “Si je n’avais été institutrice…

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s