Croisade-fiasco

 »-. Le pape Urbain II lança en 1096 la première croisade pour la libération de Jérusalem. Y participèrent des pèlerins déterminés, mais dénués de toute expérience militaire, avec à leur tête Gautier-Sans-Avoir et Pierre L’Ermite. Les croisés avancèrent vers l’est, sans même savoir quels pays ils traversaient. Comme il ne restait plus rien à manger, ils pillèrent tout sur leur passage et provoquèrent ainsi bien plus de dégâts en Occident qu’en Orient. Affamés, ils se livrèrent même au cannibalisme.

Ces représentants de la vraie foi se transformèrent rapidement en une cohorte de vagabonds loqueteux, sauvages et dangereux. Le roi de Hongrie, pourtant chrétien lui-aussi, irrité par les dommages causés par ces va-nu-pieds, se décida à les massacrer pour protéger ses paysans de leurs agressions. Les rares survivants qui parvinrent à joindre la côte turque étaient précédés d’une telle réputation de barbares, mi-hommes, mi-bêtes, que les autochtones les achevèrent sans la moindre hésitation. » Bernard Weber (Le jour des 🐜)

7 réflexions sur “Croisade-fiasco

  1. Superbe épopée… Quel choix matinal: imagine-les, Christine, arriver à Constantinople, bavants, éructant et cannibales, pointant du doigt Sainte Sophie, les croisés choisis pour délivrer le Tombeau du Christ, merde, des cannibales, se faire massacrer, dubitatifs, étonnés, mais c’est quoi ce bordel? par des soldats chrétiens. Mal fichue cette croisade, boulot d’amateur!

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s