Un, deux, trois… Marcher et PEINDRE au pas afghan

La marche afghane, vous connaissez ? Découverte dans les années 1980 par les civilisations occidentales, mais pratiquée depuis bien longtemps, au pas lent des chameaux des caravaniers… Il s’agit de coordonner sa respiration et son allure. Ce n’est pas vraiment une marche de promenade, on insiste sur l’endurance, la rapidité, et plein de bonnes choses et bonnes ondes qui aèrent la tête autant que le corps. J’en suis d’autant plus accro que l’exercice se pratique plutôt en solitaire, voire en sauvage, pour être à l’écoute de soi-même et éviter ainsi les conversations futiles. En fait, on marche en cadence dans sa tête… Ces temps de confinement et de couvre-feu m’ont fait redécouvrir ce plaisir à la fois sportif et spirituel.

Je peins aussi en mode afghan, en accéléré, tout en dosant ma respiration, mes effets et mes efforts. Sitôt commencée, ma toile est terminée, car je pense déjà à la prochaine oeuvre sur laquelle je vais m’exprimer. C’est un mode de fonctionnement qui, certes, ne conviendrait pas à tout le monde, mais qui me stimule, me booste, m’encourage. Me fait réfléchir, me fait réagir, et surtout me fait agir.

50×50 cm « Les chemins de Compostelle« , vendu, galerie Chemins de spiritualité -Marcher d’un bon pas à l’allure afghane permet, sans se décourager, d’atteindre plus rapidement le tombeau du bon Saint-Jacques…-

Mon conseil. -. Que chacun adapte à sa façon la marche afghane. Lent, rapide ou exagérément pressé, ce fonctionnement permet donner le meilleur de soi-même, en gardant une cadence égale. Une cadence égale à soi-même… P.S. J’ai adapté le concept à mes propres envies, je respire sept fois, légèrement, j’expire sept fois longuement pour vider mes poumons,, je marche ainsi à la mode tibétaine…

7 réflexions sur “Un, deux, trois… Marcher et PEINDRE au pas afghan

  1. magnifique peinture ! je viens de découvrir la marche afghane aussi, 🙂 et bien d’accord pour le rythme avec lequel je peins aussi, pareillement, et en ce moment exercice tendu entre écriture et peinture, le rythme est très rapide, merci pour cette réflexion 🙂

    Aimé par 1 personne

    • Hélas non, c’est mon plus grand regret, ma vie familiale ne me permet pas de m’éloigner trop longtemps. Donc… Je marche dans ma tête. Ce n’est pas forcément une question d’âge, mais de motivation, de forme physique, et de disponibilité. Amitiés…

      J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s