Pirates, droit devant !

 »-. En mer, on ne peut rien voir sans être vu soi-même, c’est dans la nature même de l’océan-, pensa le capitaine de l’Argus. La sirène du ⛵ sonna l’alarme, et il fut parcouru d’un rapide frisson de peur prémonitoire en apercevant à l’horizon trois corsaires algériens. L’Argus venait de franchir le détroit de Gibraltar, et faisait route vers Marseille, avec, à bord, quelques passagers et une cargaison de sucre. -. Il n’y a rien à faire d’autre, désormais, que de poursuivre notre route-. Le vent leur était plutôt favorable, et ils pourraient peut-être doubler le cap entre Almeria et Alicante avant d’être rattrapés.

Quand les trois ⛵ décidèrent de leur donner la chasse, au beau milieu de l’après-midi, le capitaine s’entendit à peine hurler un avertissement. -. Pirates, droit devant ! Tout le monde sur le pont !-. Son cri déchira pourtant le calme du navire comme l’explosion d’un boulet. Les marins, affolés, tombèrent de leurs hamacs, se précipitèrent à leur poste ou grimpèrent en haut des mâts. D’autres se pressèrent à la proue, déroulant des cordages avec force jurons. La peur assaillit tout à coup ces hommes à demi nus avec plus de violence encore que la chaleur du ☀️. » Barbara Chase-Riboud (La Grande Sultane)

Ovale 70x50cm « Fendant la mer et les flots », galerie Laissez-moi vous conter la mer

3 réflexions sur “Pirates, droit devant !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s