La faim

 »-. Don Lerico n’est pas de ces prêtres calmes et souriants qui acceptent le martyre et la souffrance. Je pourrais croire, tant son visage est rond, qu’il est un de ces hommes bien nourris dont l’apparence révolte dans les zones de la faim. Mais le surmenage, l’alimentation trop lourde de haricots noirs et de manioc font grossir, trompeuse apparence des hommes épuisés et sous-alimentés.

Le déjeuner offert par Monsieur l’ambassadeur de Suisse au Brésil était ainsi composé : -. 🐟 du lac grillés beurre blanc, caneton à la 🍑, pommes neuchâteloises, 🥗, fromages, 🍰 sauce framboise, vins suisses et français,🍾-. Ils parlaient surtout de la faim. Le docteur Klaus savait que le riz et les haricots, malgré le piment rouge qui déchire le palais, ont un goût de poussière et de terre et sentent le sac. Il répétait : -. La diarrhée est une arme qui blesse et tue, qui tue plus que le 🔪, plus que les balles des fusils-. Mais ils avaient aussi des fusils. » Max Gallo (La Demeure des Puissants)

3 réflexions sur “La faim

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s