Les amours d’un đŸ€Ž

 »-. Au dĂ©but d’octobre 1935, au moment oĂč le đŸ€Ž rentrait de ses longues vacances d’Ă©tĂ© avec Wallis Simpson, l’idĂ©e de l’Ă©pouser Ă©tait devenue un dĂ©sir fixe et passionnĂ©. Il n’avait pas encore commencĂ© Ă  rĂ©flĂ©chir Ă  la maniĂšre d’y arriver, mais cette idĂ©e allait constituer le premier objectif, si ce n’est le souci majeur de sa vie. -. Tout Ă©tait encore flou, mais nĂ©anmoins vivace, le rĂȘve de pouvoir intĂ©grer Ă  ma vie ce qui lui avait manquĂ© si longtemps, ce sans quoi mon service de l’Etat me paraĂźtrait une chose vide-.

Les lettres d’amour et les billets doux Ă  Wallis illustrent l’intensitĂ© de ses sentiments. -. Oh, un garçon ressent l’absence d’une fille et la veut de toutes ses forces ce soir. Je vais essayer de dormir maintenant, mais ne suis pas sĂ»r de pouvoir. J’ai comptĂ© nos photos. Wallis, s’il vous plaĂźt, s’il vous plaĂźt, ne perdez pas confiance quand vous ĂȘtes loin de moi. Je vous aime plus et Ă  chaque minute, et aucune difficultĂ© ou complication ne pourrait empĂȘcher notre bonheur ultime-. Edward Ă  Wallis. » Lettres intimes du Duc et de la Duchesse de Windsor)

2 réflexions sur “Les amours d’un đŸ€Ž

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icÎne pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte WordPress.com. DĂ©connexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Google. DĂ©connexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Twitter. DĂ©connexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Facebook. DĂ©connexion /  Changer )

Connexion Ă  %s