Naples for ever, Naples pour toujours

 »-. Il est des villes plus fortes que les siècles, le temps ne les change pas. Les dominations s’y succèdent, les civilisations s’y déposent comme des alluvions, mais elles conservent à travers les âges leur caractère, leur parfum propre, leur rythme, et leur rumeur qui les distinguent de toutes les autres cités de la terre. Naples, de toujours, fut de ces villes-là. Telle elle avait été, telle elle restait et resterait au long des âges, à demi-africaine et à demi-latine, avec ses ruelles serrées, son grouillement criard, son odeur d’huile, de safran et de poisson frit, sa poussière couleur de ☀️, son bruit de grelots au cou des mules.

50x50cm « Donjons et châteaux« , vendu, galerie La meilleure façon d’habiter

Les Grecs l’avait organisée, les Romains l’avaient conquise, les Barbares l’avait ravagée, les Byzantins et les Normands tour à tour s’y étaient installés. Naples avait absorbé, utilisé, fondu leurs arts, leurs lois et leur vocabulaire. L’imagination de la rue se nourrissait de leurs souvenirs, de leurs rites et de leurs mythes. Le peuple n’était ni grec, ni romain, ni byzantin, il était le peuple napolitain de toujours. » Maurice Druon (Les Rois Maudits)

8 réflexions sur “Naples for ever, Naples pour toujours

Répondre à michelinewalker Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s